Skip to content

Fraisiculture : des insectes en remplacement des produits phytosanitaires

Fraisiculteur, Alain Lestang a dû abandonner les pesticides il y a huit ans, suite à des problèmes de santé liés à l’usages de produits phytosanitaires. Ses fraisiers sont-ils morts pour autant ? Absolument pas. Pour les protéger des parasites, il a tout simplement décidé de faire appel… à des insectes ! Gros plan sur une alternative naturelle, spectaculaire et efficace à la chimie.

 

Apiculteur, Bee2Beep surveille la ruche pour l'apiculteur.

Apiculteur, pour suivre à distance et en temps réel l’évolution de sa production de miel, l’apiculteur pourra désormais compter sur la balance connectée de Bee2Beep, qui cherche 10 000 euros sur Ulule. Une somme qui lui permettra de lancer sa première production de 50 balances au minimum.

Baptisé AntBot, ce robot utilise la lumière pour se déplacer, si bien qu’il est dépourvu de GPS ou de tout autre dispositif de cartographie. Il s’agit d’une technologie qui pourrait équiper à l’avenir de nombreux autres appareils tels que les drones et les véhicules autonomes.

Inspiré d’une fourmi très particulière

Avec ses six pattes, AntBot ressemble davantage à une araignée. En réalité, ce robot s’inspire d’une fourmi très spéciale du genre Cataglyphis (ou fourmi du désert). Il faut savoir que cette dernière ne peut pas utiliser de phéromones pour se guider en raison de la chaleur, si bien qu’elle dépend de ses autres sens pour retrouver sa cachette chaque jour après avoir exploré son environnement.

Lire l'article

Le goût du naturel