Skip to content

Végétaliser la ville : quand le vert remplace le gris

Végétaliser la ville : quand le vert remplace le gris

Végétaliser la ville : La maire de Paris, Anne Hidalgo, a annoncé la végétalisation et la piétonnisation de 54 hectares entre le Trocadéro et la Tour Eiffel. Un projet symptomatique de la végétalisation urbaine, qui gagne de plus en plus de villes.

Le gris n’a plus le monopole en ville. Petit à petit, le vert regagne des parcelles, au pied des immeubles, sur les ronds-points, dans les jardins publics, les plates-bandes… Les municipalités se mettent petit à petit dans le mouvement. Le 21 mai, la maire de Paris, Anne Hidalgo, a annoncé la piétonnisation et la végétalisation de 54 hectares autour de la Tour Eiffel d’ici 2024. A l’étranger, Montréal veut planter 180 000 arbres sur le domaine privé d’ici 2025, New-York table sur 950 000 arbustes d’ici 2030. À Milan, en Italie, des forêts verticales ont vu le jour : l’équivalent de deux hectares de forêt poussent en pépinière, en pleine ville, sur deux tours. 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur skype
Partager sur whatsapp
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *