Skip to content

La filière cabriole

Longtemps chahutée, la filière caprine retrouve foi en l’avenir. C’est ce qui ressort d’une enquête du CER dévoilée à l’occasion du salon Caprinov des 28 et 29 novembre, à Niort (Deux-Sèvres).

Poitou-Charentes est une terre d’élection pour la filière caprine. On y compte près de 900 élevages professionnels sur les 4.739 exploitations identifiées en France. Et depuis quelques années, le moral est meilleur. L’effectif national s’est stabilisé à 845.000 chèvres selon les chiffres du GEB (Idele) publiés en septembre 2018. Idem pour la production laitière dont le prix payé en 2017 est de 703 €/1.000 l. Un niveau correct qui a peu bougé depuis 3 ans. Cette embellie succède à plusieurs années consécutives très moroses entre 2010 et 2014. Cette ambiance plus confiante s’est manifestée dans les allées du salon Caprinov qui s’est tenu fin novembre à Niort.

Lire l'article

Le goût du naturel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *