Skip to content

Dans le Grand Ouest (Bretagne, Normandie, Pays de Loire), l’âge moyen des éleveurs laitiers s’établit à 50 ans. La transmission des exploitations constitue donc un enjeu majeur à moyen terme. L’Observatoire technico-économique que le réseau Civam publie chaque année depuis 2000 se double dans sa dernière livraison d’une étude sur la transmissibilité des exploitations spécialisées en lait.

Elle est basée sur un panel d’exploitations relevant l’agriculture durable (AD), bio et non bio, caractérisée par une sole en maïs inférieure à 20 % à la Surface fourragère principale (SFP) et où le pâturage assure en moyenne l’équivalent de 190 jours d'alimentation en plat unique. Ce panel est comparé à l’échantillon du Réseau d’information comptable agricole (RICA) du ministère de l’agriculture, lequel ne fait pas la distinction entre conventionnel et bio.

Efficacité économique

Lire l'article

Le goût du naturel

Emeric s’est présenté seul au bilan de «L’amour est dans le pré» apparemment sa relation avec Lucie était éphémère. Le pépiniériste a depuis tourné la page et il a même trouvé chaussure à son pied. Il file le parfait amour avec l’une de ses anciennes candidates.

Une prétendante rencontrée lors des speed dating

Emeric et Lucie étaient prêts à s’engager ensemble mais leur idylle n’a pas duré car ils remarquaient leurs incompatibilités au fur à mesure que le temps passait. L’apiculteur breton n’a pas perdu beaucoup de temps après sa rupture. Il se console dans les bras d’une autre prétendante par la suite. C’est Karine Le Marchand qui donne l’information en voix-off. Emeric a trouvé chaussure à son pied et il s’agit de Maëlle. Cette dernière est l’une des prétendantes qu’Emeric a rencontrées lors des speed dating à Paris. Le charme du beau gosse a très vite opérée car les deux tourtereaux semblent très amoureux et cela fait deux mois qu’ils sont ensemble.

Lire l'article

Le goût du naturel

Pour la France, l’objectif fixé lors des EGA est de passer de 6.5 % à 15 % de surfaces bios et d’accroître la part du bio dans la restauration collective.

Les consommateurs européens le plébiscitent. Une progression 2017-2016 de 18 % en Allemagne, 12 % en Autriche, 15 % en France. Cet engouement s’étend à l’ensemble de l’Europe mais aussi en Chine. Le bio à destination de la Chine a progressé de 80 % du fait de la poudre bio consommée par les enfants. Les entreprises accompagnent le mouvement et poursuivent les conversions. Arla Foods en tête, avec une croissance de 7 % sur 2018, est le plus gros opérateur mondial.

La politique et la législation sont au rendez-vous

Lire l'article

Le goût du naturel

La centaine de montbéliardes a repris ses quartiers d’hiver depuis quelques jours à Paulhac (Cantal). À l’abri des offensives météorologiques qui balaient volontiers le plateau de la Planèze, elles ont basculé avec gourmandise sur leur nouveau régime alimentaire pour les cinq prochains mois. Foin maison à volonté dans une ambiance cocooning.

Un lait de première qualité

Romain Pic se charge du room service, mode cinq étoiles. Pour que ses pensionnaires ne manquent de rien et donnent un lait de première qualité qui sera transformé en AOP cantal au lait cru à Chambernon, à une dizaine de kilomètres de là, par la société Dischamp.

Lire l'article

Le goût du naturel

L’envolée du prix du beurre sur 2017, la reprise du marché chinois et l’embellie du prix du lait payé aux producteurs nourrissaient l’espoir d’un mieux pour 2018. C’était sans compter sur la réactivité de l’économie de marché à laquelle la France est confrontée avec 40 % de sa production exportée.

Zoom sur ces 7 premiers mois de l’année 2018 :

Dans la plupart des grands pays laitiers exportateurs, une forte hausse de la production de janvier à juillet 2018 s’est vérifiée (+ 0.8 %/2017):

  • Les USA poursuivent leur croissance: + 1.1 %
  • L’Argentine relance sa production moribonde: + 6.8 %
  • L’Australie n’est pas en reste: + 1.7 %
  • L’Europe accompagne le mouvement: + 1.7 %
  • La France enregistre une progression de sa collecte de 1.4 % sur ces 7 premiers mois 2018- 2017.

Lire l'article

Le goût du naturel